VINS

Préambule sur les vins bio : Autant que possible les vins fermentent avec les levures indigènes. La chaptalisation (apport de sucre pour élever le taux d'alcool) devient, à de rares exceptions près, un lointain souvenir. L'élevage du vin se fait de la façon la moins interventionniste possible. Un léger collage à la bentonite est réalisé en fin d'hiver sur les vins blancs et rosés pour préparer à la filtration. Tous les vins sont filtrés en fin d'hiver puis à la mise en bouteille. Les doses de sulfite sont calculées au plus juste et varient beaucoup selon l'état sanitaire de la vendange (les années de vendange saine les doses de sulfite sont extrêmement faibles). Sur les vins natures, l'apport de sulfite est totalement inexistant. La mise en bouteille se fait au domaine en profitant toujours d'une lune favorable suivant le vin. 

LES VINS NATURES
Chaque année une partie de la production de Chasselas, de Pinot noir et l’intégralité des Gamay est vinifiée en nature sans ajout de sulfite à aucun moment.
LES ROUGES
 
Le Pinot noir : Ce vin est toujours un peu clair mais a un nez fin et très aromatique. La bouche est souple et séduisante. A garder si possible une année ou deux avant la dégustation. Accompagne à merveille un agneau à la provençale. 
 
Le Pinot noir élevé en fût de chêne : Après 12 à 16 mois d'élevage en barrique, le vin possède des notes de vanille et de fumée qui généralement comblent les amateurs de vin de Bourgogne. Sur les beaux millésimes, ce vin possède un grand potentiel de garde et accompagnera les grands repas.
 
Le Gamaret (croisement de Gamay et Reichensteiner) : Toujours vendangé en tout dernier, le Gamaret possède une robe très sombre. La bouche, quant à elle, est bien souple avec des arômes de violette et de myrtille. A boire sur une viande rouge.
 
La cuvée Galexis : Assemblage de 45% de Gamaret, 30% de Pinot noir fût de chêne et 25% de Gamay. Ce vin lumineux et gourmand a la structure et la rondeur du Gamaret, la finesse du Pinot noir et le fruit du Gamay. Il mérite d'être gardé plusieurs années.  
 

 

LES BLANCS
Le Chasselas : Avec son nez aromatique de fleurs blanches et sa bouche tendre et flatteuse, ce vin est capable de susciter l'envie sans jamais la rassasier. N'oublions pas que la première vertue du Chasselas est apéritive bien que celui-ci accompagne à merveille les mets à base de fromage (fondue, raclette).
 
Le Pinot gris : Le Pinot gris est un vin riche et rond : l'élevage en barrique conjugué à un bâtonnage régulier lui confère ses caractéristiques. Il a généralement un nez de cire et de miel et une bouche ample. Ce vin a un potentiel de garde important mais peut aussi se boire jeune. Il accompagne à merveille une volaille de Bresse ou un foie gras.
L'Altesse : Ce cépage qui rentre en partie dans la composition de la Bulle (méthode traditionnelle) est aussi maintenant vinifié en blanc sec. Ce vin avec de magnifiques arômes de poire et de melon est riche en bouche et très agréable en apéritif.
 
La Douceur de Mucelle (Pinot gris surmaturé) : Certaines années fastes permettent de garder quelques rangs de Pinot gris jusqu'à la mi-novembre. La micro-vendange qui en résulte permet l'obtention d'un vin naturellement très riche en sucre (jusqu'à 300 grammes par litre) mais aussi très acide. Ainsi ce vin est sucré mais pas écoeurant. Il convient parfaitement aux amateurs de vin doux. A servir très frais.
LES ROSÉS
 

Le Rosé de Mucelle : Le Rosé de Mucelle est un assemblage des trois cépages rouge. Il provient  généralement pour moitié d'une saignée des cuves de vins rouges et pour l'autre du pressurage. C'est un rosé de gastronomie riche et rond qui peut accompagner l'integralité d'un repas d'été. Les arômes de bonbons anglais sont souvent au rendez-vous.

 

L'Oeil de perdrix : Ce rosé est issu exclusivement de Pinot noir qui est vendangé et pressé immédiatement, d'où sa couleur très pâle. Il est exubérant au nez, avec des arômes de fruits exotiques. La bouche est fine et légère. C'est un véritable rosé de soif. 

LES MÉTHODES TRADITIONNELLES

 

La Bulle blanche : Ce pétillant est un blanc de blanc brut, élaboré à partir d'un assemblage de 50% de Chasselas et 50% de Roussette. Sa robe jaune claire est lumineuse et ses bulles sont d'une grande finesse, grâce à un élevage de 36 mois sur lattes. C'est un vin souple et onctueux qui fait merveille à l'apéritif. A servir très frais.

 

La Bulle rose : Ce pétillant, brut également, mais légèrement plus sucré que la bulle blanche est un assemblage de Chasselas, Roussette et Pinot noir. Il présente une belle couleur saumonée, ainsi que des arômes de fruits rouges au nez et en bouche. A boire pour se faire plaisir, accompagné d'une entrée originale ou en dessert. A servir très frais.

© 2016 par Frédéric Pericard. Créé avec Wix.com

  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
IMG_4406